Grand Angle sur… Sara Costa: « Sirop », ce n’était que le début !

« Sirop » c’était un des sons électro sortis cet été pendant que vous vous prélassiez au soleil. Cette question vous est surement venu à l’esprit lors de votre première écoute, « mais qui est Sara Costa ? ».

On a rencontré Sara Costa cet été pour qu’elle nous dévoile son aventure, ses projets et ce qui l’anime.

On vous laisse découvrir cette nouvelle venue dans le milieu de la production qui vous réserve quelques surprises.

1) Raconte-nous ton histoire, qui est Sara Costa ?

Je suis originaire de Lille, je suis passionnée de musique depuis toujours, j’ai commencé à prendre des cours de mix dans une MJC à 15 ans, c’est ma passion pour la culture Hip hop qui m’a amenée derrière les platines…

J’ai pas mal déménagé avant de m’implanter à Lyon en 2007 pour faire l’UCPA. C’est une école de Dj, c’est d’ailleurs par ce biais que j’ai commencé à mixer en club. Avant de découvrir ce milieu clubbing, je passais mon temps dans les concerts et les festivals.

Grâce à cette formation, j’ai découvert le montage vidéo, la MAO, la lumière, l’animation, l’electrosono… C’est intéressant de pouvoir toucher un peu à tout, cela permet par la suite de se spécialiser dans un domaine, et surtout d’être polyvalent.

Cela fait bientôt 10 ans que je réussis à vivre du métier de Dj, et depuis quelque temps, je me suis mise sérieusement à la production, pour moi c’est un peu comme revenir aux fondamentaux, j’avais envie de sortir mes propres projets…

2) Mais du coup, depuis toute petite t’es-tu dis « Un jour, je produirais mes propres sons et je vivrais de la musique ? »

J’ai toujours su que la musique et le côté artistique feraient partie intégrante de ma vie, j’ai joué longtemps du violoncelle, j’ai fait du solfège, je suis allée au conservatoire…et maintenant je suis Dj et je fais de la prod.
C’est une manière d’explorer les possibilités que la musique peut offrir !

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir vivre de ça !

 

Ma conception d’un DJ, c’est tout d’abord une personne qui est amoureuse de la musique. 

 

3) Justement en ayant aujourd’hui une certaine expérience dans la musique, comment définirais-tu un DJ ?

Ma conception d’un DJ, c’est tout d’abord une personne qui est amoureuse de la musique et possède une culture musicale conséquente.

Je dirais que c’est aussi un partage, une envie de transmettre des émotions, un ressenti qui le lie avec son public.
Mais la notion la plus importante reste le fait qu’il doit s’intéresser et se passionner pour toutes sortes de styles tout en restant fidèle au sien.

4) Comment tu conceptualises ton expérience quand tu te poses derrière tes platines ?

Jusqu’à présent, je faisais des soirées en club et des soirées privées, pour des marques, des défilés, des entreprises…

Cela demande forcément une capacité d’adaptation certaine.
Ces évents me permettent de pouvoir gagner ma vie mais aussi de devoir me renouveler constamment puisque chaque soirée est différente.

Je ne suis pas ancrée dans un style de musique, même si le Hip hop reste ma base, en général j’essaye de m’adapter au mieux au public que j’ai devant moi, au type de soirée, cela se fait au feeling.

5) Quelle relation entretiens-tu avec ton public ?

Pour moi c’est important d’être proche des gens, de discuter avec eux.

Je trouve ça cool d’avoir des retours sur ce qu’il vient de se passer, c’est aussi ce qui me permet d’évoluer !

Être simple et convivial avec les gens c’est quelque chose de normal pour moi.

 

J’ai senti que dans mon parcours il me fallait un renouveau… Avec la prod je peux mettre en avant ce que j’aime, et créer mes propres sons était une étape essentielle.

6) Cet été, tu as sorti ton premier titre « Sirop » qui s’est rapidement installé dans les charts. Pourrais-tu nous décrire comment es-tu passé de la simple représentation à la conception ?

Cela fait déjà plus d’un an que je prod dans ma chambre, en général je commence pas mal de projets en meme temps, que je ne termine pas forcément…

Pour Sirop, ça s’est fait assez instinctivement, je voulais faire un son « super chill » et qui collait bien avec la saison d’été, les cocktails, la plage toute cette atmosphère.

Les prods que je réalise dépendent vraiment de l’humeur dans laquelle je me trouve et de ce qui se passe dans ma vie à ce moment-là. Tout ça n’est qu’une question de ressenti et de sensations…

 

Mes prods sont le reflet de mes humeurs, de ce qui m’anime, de ce qui m’entoure. C’est une partie de moi que je livre à travers ces sons.

 

7) Au final, tu as réalisé un excellent démarrage avec « Sirop », c’est un bon présage pour tes futurs projets n’est-ce pas ?

Je suis très contente, c’est toujours gratifiant, cela prouve que l’investissement personnel paye mais ça, je n’en ai jamais douté.

D’un autre côté je suis agréablement surprise, je ne m’attendais à rien car c’était mon premier projet, je voulais juste que cela plaise aux gens et qu’ils soient en accord avec mon univers.

C’est toujours très personnel un premier titre et de voir les gens m’encourager, me demander où j’en suis sur les futurs projets, on se sent supporté et ça ne peut que t’amener à redoubler d’efforts pour les prochains projets !

 

Personnellement j’ai toujours pensé: Quand tu es « passionné », tu réussis à faire ta place. 

 

8) Louisaaah, Piu Piu, Ellen Allien, Nina Kravitz, tant de femmes qui influencent l’électronique aujourd’hui, ajouter ta pierre à l’édifice c’est un objectif ?

Carrément, ce genre de personnalités ça ne peut qu’être une source d’inspiration, au-delà des femmes DJ, je respecte les personnes passionnées et qui se battent pour faire ce qu’elles aiment, peu importe le milieu ou l’univers artistique.

Du coup forcément quand tu entreprends quelque chose avec passion, tu as envie de marquer les esprits, et que ton travail soit partagé au maximum.

9) « Sirop » est donc sorti cet été, c’est plus de 3 millions d’écoutes sur les plateformes musicales comme Spotify, Deezer…quelle suite après ce premier titre ?

Je suis vraiment ravie de voir que mon premier single plaît, mais il y a encore du chemin à faire !

Là, concrètement mon 2e single sort le 1er décembre, et j’ai la chance d’avoir collaboré avec un chanteur vraiment talentueux : Opé Smith ça été super enrichissant de bosser avec lui sur ce projet !
J’ai super hate de vous le faire découvrir, vraiment !

Après il y a pas mal d’autres choses qui se préparent mais je peux pas en dire plus pour le moment, chaque chose en sont temps !

Passons sur quelques questions plus légères pour mieux te connaître :

1) Si tu devais réaliser une collaboration, l’artiste ou le groupe idéal serait ?

Wow ! il y en a beaucoup, et dans des styles vraiment différents en plus !

Sur l’instant, je dirais Mura Masa, j’adore ce qu’il fait, les influences qu’il possède sont incroyable, son dernier album raconte une vraie histoire.
Alors oui ce serait super-intéressant de pouvoir travailler avec lui.

2) Si tu pouvais accompagner un ou une artiste en tournée ?

C’est compliqué, j’ai pas mal de personnes en tête aussi mais je dirais DJ Snake. C’est quelqu’un qui a l’air de toujours vouloir donner le maximum, ses tournées ont l’air intense et il voyage beaucoup. Il garde son côté authentique et généreux, c’est un vrai passionné donc ce serait vraiment ouf de l’accompagner sur ses dates !

3) Si tu devais choisir un festival où te produire ?

Ah c’est super dur de choisir un seul festival ! Dour, Les Eurokeennes, Coachella, Calvi On the Rocks

4) Si tu étais un instrument de musique ?

Le violoncelle sans hésitation, tout simplement parce que c’est puissant, profond, grave et fort émotionnellement !

5) Si tu devais passer une soirée idéale ce serait ?

Une bonne soirée à la « The Get Down » où les gens danseraient sur du hip-hop bien à l’ancienne

6) Comme tu as eu une formation classique de base, as-tu pensé à te produire avec des musiciens sur scène dans le futur ?

Carrément, oui c’est un objectif, ça fait parti de mes futurs projets !

7) Pour les lecteurs qui te découvrent aujourd’hui, quel est ton message ?

J’espère qu’ils seront là pour la suite, que mon projet leur a donné l’envie d’en voir plus et je suis très contente de pouvoir partager avec eux ma passion.

Voici une petite playlist pour découvrir les sons qui gravitent et inspirent Sara Costa:

Comme vous avez pu le lire, Sara Costa c’est avant tout une artiste passionnée, animée par la musique depuis son plus jeune âge, qui a donc réussi à s’imposer avec son premier titre « Sirop ».

Merci à Sara Costa pour avoir répondu à nos questions et on espère te retrouver rapidement pour la suite !

Related Post

Alban Tchaoussoff

Responsable des gourmandises lettrées que je vous procurerai !