I Love Techno Europe : Les 20 ans du phénomène

Parmi les nombreux événements à venir durant ce mois de décembre, une tête des affiches de festivals approche à grands pas. Depuis déjà 20 ans, I Love Techno a su faire danser des dizaines de milliers de fans, en réunissant des artistes en tout genre et de renommées mondiales tels que Justice, Flux Pavilion, Crookers, Deadmau5, Laurent Garnier, Jeff Mills, Joris Voorn, Boys Noize ou encore les mythiques Daft Punk. Pour la 5ème année consécutive, le Parc des Expos de Montpellier va accueillir le 19 décembre près de 35 000 amateurs de musique électronique, venus pour réchauffer l’ambiance hivernale annoncée. Chill Music t’offre tes places pour l’événement de cette fin d’année.

I Love Techno : Un line up toujours explosif et raffiné

La crème de la techno européenne se réunira encore une fois, pour exploser les tympans des festivaliers les plus déterminés. Comme lors des précédentes éditions, on retrouve donc des habitués du festival avec par exemple Len Faki, Paul K et Vitalic et de nouveaux noms qui parlent déjà comme DJ Tennis ou Tomsize.

On a fait un tour des artistes à ne pas manquer lors de ce 20ème anniversaire I Love Techno

Alesia c’est le phénomène EBM parisien qui a su s’exporter dans le monde entier. Approuvé par des artistes tels que Skrillex et DJ Snake, leurs performances live sombres et impulsives forgent la notoriété croissante de ce duo.

Après de nombreux remix très populaires et une Boiler Room réussie, Len Faki n’en finit plus de faire parler de lui. Le natif de Berlin revient en France pour le festival I Love Techno pour balancer ces beats les plus hypnotiques et addictifs, au travers des caissons du Parc Expo.

La particularité de l’ILT, c’est d’avoir aussi des djs qui n’ont rien à voir avec la techno, mais qui sont aussi capables de mettre le feu dans leurs styles de prédilections. Tomsize en est le parfait exemple. Après un remix pour Major Lazer et des tracks originales efficaces, le jeune français épate à chaque sortie un peu plus son monde par la qualité de ses créations et de ses sets.

Dans les noms qui ne sont pas passés inaperçus, il y a évidemment N’to. N’to Le marseillais, qu’on a découvert dans l’interview qu’il nous avait accordé, a su se démarquer par une pate auditive travaillée, basée sur des rythmes envoûtants et lourds, avec un côté pourtant très mélodique. Un rappel de son EP Monkey EP qui nous avait scotché il y a un an de ça… Proche d’artistes comme Worakls, N’to en live est à ne manquer sous aucuns prétextes.

[av_hr class=’short’ height=’50’ shadow=’no-shadow’ position=’center’ custom_border=’av-border-thin’ custom_width=’50px’ custom_border_color= » custom_margin_top=’30px’ custom_margin_bottom=’30px’ icon_select=’yes’ custom_icon_color= » icon=’ue808′ font=’entypo-fontello’]

Une sécurité renforcée pour la 15ème édition I Love Techno

On se souvient du triste événement qui avait secoué l’histoire du festival I Love Techno en 2014 : son annulation par arrêté municipal. La déception fut grande, mais les organisateurs de la manifestation sonore ont décidé de renforcer la sécurité pour l’édition 2015, qui a encore fait débat après les récents événements à Paris.

Nul doute que cette année le festival ILT sera utilisé comme symbole, autant par son changement de nom en I Love Techno Europe, que par son retour après un an d’absence.

JEU CONCOURS

[contact-form-7 id= »15162″ title= »I Love Techno Europe »]

I-Love-Techno-ChillMusic

[av_hr class=’default’ height=’50’ shadow=’no-shadow’ position=’center’ custom_border=’av-border-thin’ custom_width=’50px’ custom_border_color= » custom_margin_top=’30px’ custom_margin_bottom=’30px’ icon_select=’yes’ custom_icon_color= » icon=’ue808′ font=’entypo-fontello’]

Related Post