Interview Flint

Salut à tous! On vous propose l interview de mister Flint, qui berce nos oreilles avec des sons recherchés et bien sympas. En plus, que tu sois dans ton lit, à ton bureau ou dans le métro, tu vas taper une barre, c’est garanti.

Lire la suite


________________________________________________________________________________________________

Que signifie Flint ?

En fait, au début je me faisais appeler Mathew, puis je me suis dis qu’il fallait un « nom de famille », il y avait une djette qui s’appelait Larry Flint, alors j’ai tapé dans google et je suis tombé sur le vrai Larry Flynt qui est lui producteur de film pour adulte. J’ai trouvé ça décalé et drôle, j’ai rajouté Flint à Mathew puis cette année j’ai enlever Mathew car tout le monde m’appelle FLINT.

Quelles sont tes influences musicales ?

Mes influences elle viennent tout d’abord d’un pote a moi qui m’a fait écouté pour la première fois de la techno dans le bus pour aller au lycée, Florent, j’en profite d’y lâcher une petite dédicace. Puis en m’intéressant je suis tomber sur Petter-some polyphonie et là j’ai su que je voulais faire ça. ça passe aussi par Marc Romboy et Bodzin, ensuite je me suis tué au Gui Boratto, et plus récemment sur du N’to etc, car c’est difficile  de passer à coté de lui et des artistes comme par exemple Kollektiv Turmstrasse

Comment décrirais tu ton style musicale ?

C’est le style que j’aime au moment ou je le fais. J’aime beaucoup de styles, il m’arrive de faire de la techno, de la deep, des instrus pour le rap, et de la mélodic techno, je suis un touche à tout j’aime pas me priver de faire quelque chose qui me plait, mais c’est vrai qu’aujourd’hui je me concentre plus sur la mélodic et la deep, deep house bien entendu..


________________________________________________________________________________________________

Parles nous de ta rencontre avec EFIX.

La rencontre la plus 2.0 qui soit possible.. Je met une blague moyenne en statut facebook : « un jour je lierais des livres sur D8 » et Efix à de suite accroché il m’a lâché un gros « MDR », je me suis dis pourquoi ce mec rigole à ça, je savais même pas que je l’avais en amis, on a parlé, on a écouté mutuellement nos sons et on à fait WILD BOY sur skype.. Depuis on s’est rencontré physiquement on a fait le remix d’Androma tout se passe bien, on attend notre premier bébé pour fin Juin.

Si tu étais une expression ?

« T’es au figues mec »

Si tu étais un super-héros ?

Zidane

Si tu étais une addiction ?

Je vais faire le lover, mais l’amour c’est la plus belle et universelle des addictions, on en a tous besoin.

Si tu étais une musique ?

Gui Boratto – Beautiful life

Si tu étais un animal ?

Sans aucune hésitation un chat.

Si tu étais un autre artiste ?

Derrick May pour avoir la chance de vivre la naissance de la techno

Si tu devais faire un Featuring avec n’importe quelle artiste (mort ou vivant) ce serait avec ?

Jenifer, la perfection.

Quelle est la musique de ton Ipod que tu n’assumes pas ?

« J’Te l’Dis Quand Même » de Patrick Bruel.

Tes projets pour la suite ?

Des dates commencent à arriver, j’espère pouvoir jouer dans un festival et pourquoi pas à l’étranger. Sinon la collab avec Efix est toujours d’actualité, on taf aussi une config scène et bien sur de nouveaux tracks, puis en solo aussi, je prépare de nouveaux morceaux depuis mon studio/chambre !!!

Le mot de la fin ?

« aaaaaaahhhhh la musique dans la peau » Zouk Machine. 1990.

Merci à Flint d’avoir joué le jeu !

_______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________

 

Plus d’infos sur FLINT_______________________________________________

Soundcloud : https://soundcloud.com/mathewflint

Facebook : https://www.facebook.com/pages/FLINT/152389564833420?fref=ts

musichill