INTERVIEW THE AVENER

Tout fraichement débarqué à Paris pour promouvoir son EP « Fade Out Lines » et mixer à la Techno-parade, The Avener nous a accordé un peu de son temps pour une petite interview et en bonus, nous offre une petite playlist. Royal !

Lire la suite

1. Qui es-tu ?

Salut je suis the Avener, j’ai 27 ans et je suis originaire de Nice.

2. Pourquoi avoir choisis « The Avener » comme nom de scène ?

The avener c’est un nom que j’ai lu dans un bouquin, ça parle de la royauté britannique, «The Avener» est la personne qui s’occupe des chevaux de la Garde Royal. Oui j’adore les chevaux…

3. Depuis combien de temps fais-tu de la musique, et notamment du djjing?

J’ai commencé à 6 ans par le piano classique puis j’ai fais 7 ans de conservatoire. Donc un cursus assez classique et c’est vers mes 15 ans que je me suis orienté vers la musique électronique.

4. Quelles sont tes influences musicales ?

J’écoute de tout! De Chopin au Daft Punk donc un panel assez large au final, du moment que je ressens quelque chose sur une musique. Je ne m’arrête pas à un style en particulier.

5. Si tu pouvais décrire l’univers de The Avener en trois mots ?

Élégance, finesse et sentiments.

6. Donc tu as été révélé avec ton titre « Fade Out Lines », tu peux nous expliquer de quoi parle ce morceau, son histoire ? 

Le morceau parle de la vie en général, des mauvais moments passés et du sentiment de désespoir qui s’installe. Mais également du fait que l’on doit repartir de l’avant peu importe le problème.

7. On a pu écouter ton EP, avec le remix de Synapson, Pourquoi avoir choisi ce duo ? 

J’adore Synapson et je suis fan mais je ne les connaissais pas personnellement, puis on a échangé quelques mails, ils étaient intéressés par remixer la chanson. Pour moi, c’était évident que si je devais choisir un artiste qui devait remixer ce morceau c’était bien eux !

8. Que penses tu de la scène française actuelle ?

La scène française actuelle, il y a énormément de nouveaux talents qui émergent et beaucoup d’imposteurs qui tombent. Mais on a une vraie scène qui voit le jour au niveau Deep House, des gens qui produisent eux mêmes, ça sonne vrai et c’est très encourageant pour le futur.

9. Sur quelle scène aimerais tu jouer ? 

J’aimerais vraiment faire une Boiler Room parce que j’adore le concept, mais je n’ai pas une scène préférentielle en dehors de ça. Que ce soit une cave ou Tomorrowland ce qui m’importe, c’est la musique.

10. Si tu étais un animal ?

Un panda, un panda qui prend son temps.

11. Si tu étais  un film ?

Un vieux Western, Le Grand Duel.

12. Si tu étais une musique ?

Arabesque de Debussy.

13. Si tu étais une addiction ?

Le Cannabis sans hésiter.

14. Si tu étais une expression ?

Chi va piano va sano.

15. Avec quel artiste mort ou vivant aimerais-tu faire un featuring?

John Martyn, un chanteur qui a fait un trentaine d’albums, il a pas explosé mais il est exceptionnel.

16. Quelle musique dans ton iPod n’assumes-tu pas ?

Hold On We’re Going Home, de Drake. Je l’aime bien désolé…

17. Quels sont tes projets pour l’avenir?

Avec Universal on projette de faire un album et  j’ai d’ailleurs beaucoup produit ces 4 derniers mois. Ca sera un album très éclectique, à la fois deep-house, folk, et il y aura aussi des morceaux downtempo. Il y en aura vraiment pour tous les goûts et l’album est prévu pour début 2015

Le mot de la fin ?

Vive la France.

Plus d’infos sur THE AVENER :

Soundcloud

Facebook