La veste-tente : objet rêvé de tout festivalier

Qu’on soit d’accord, se trimballer une tente (voir 2) sur le dos ou même dans la voiture, c’est lourd et ça prend de la place. Axelle Vertommen est votre remède, étudiante belge de 22 ans en architecture d’intérieur a eu la brillante idée de créer une « veste-tente ».

Oui oui, ce n’est pas une fiction. Cette invention a donc deux rôles, dans un premier elle sera votre k-way contre le mauvais temps (et tout comme moi, vous savez que le k-way est primordial en festival), puis dans un deuxième temps, l’invention deviendra une véritable tente, lieu de « repos » si je puis dire. L’idée de l’étudiante lui ai venu grâce à sa formation qui lui a demandé de créer un espace personnel : « On nous a demandé, en cours, de créer un espace personnel et j’ai voulu réunir mode et design en un seul élément. C’est de là que m’est venue l’idée de combiner une veste fonctionnelle, avec de nombreuses poches, avec toutes les fonctionnalités de la tente » exprime Axelle.

Mais vous vous demandez surement comment se transforme la veste et s’implante la tente? Le gout du détail fait partie de la jeune fille, tout a été pensé. La veste est parfaitement équipée pour une métamorphose rapide et simple, elle dissimule plusieurs accessoires de tente comme un tapis de sol, des arceaux rétractables et des sardines enfouies dans les poches du k-way. Malheureusement, la veste-tente nommée TentcoAt n’est qu’un prototype et n’est donc pas encore commercialisé, mais qui c’est, peut-être que dans 2-3ans nous verrons tous les festivaliers armés de ces vestes en guise de tente.


musichill