Lumière sur … Kazy Lambist en quête de sens dans « Be Yourself ».

Rappelez-vous nous avions interviewé Kazy Lambist durant sa représentation à la Summer House cet été. Nous avions mis en exergue son projet par la présentation de ces deux premiers extraits « Shutdown » & « Be Yourself ».

Le talent de Cinq/7 est de retour pour présenter le clip de « Be Yourself » qui imposera un peu plus l’identité de son album.

Bienvenue dans l’Upside Down :

Le clip de « Be Yourself » peut être interprété comme une référence à Stranger Things, pourtant l’univers est totalement différent. Exit l’univers sombre, le « demorgogon » et l’atmosphère pesante de l’upside down. Dans ce clip on est plus sur un voyage en quête de conscience dans les rêves de Kazy Lambist, c’est donc à la recherche de sens que nous retrouvons son double traversant plusieurs « mondes » créés par son esprit.

Ce double traverse les épreuves causées par le véritable Kazy, oscillant entre les doutes, les fantasmes, les rêves et la réalité, on étudie surtout l’univers rétro-futuriste de l’artiste.

C’est donc accompagné d’une mélodieuse rythmique, d’une voix discrète et passionnée ainsi qu’une musicalité ensorcelante que nous suivons le discours de l’artiste dans son clip « Just Be Yourself ! ».

 

La parole est donnée à l’artiste :

Kazy Lambist est l’instigateur de ce projet mais il n’est pas seul à le mettre en forme, pour cause, il a décidé de s’attacher les services de Matheusz Bialecki afin de mettre sur écran ses propres pensées.

« Be Yourself » est un morceau qui a pour but de « bouger, aller de l’avant, créer » et de posséder une autre dynamique que les sons habituels de Kazy. Comme il le dit si bien : « La musique que je fais habituellement prône plutôt le farniente et les vacances ».

Pour le clip l’artiste a choisi Matheusz Bialecki pour la direction du clip, il explique :

« Pour ce clip j’ai souhaité travailler avec Matheusz Bialecki dont je suis le boulot depuis un moment. J’avais adoré l’univers de son clip pour Lomboy sorti plus tôt cette année. Matheusz est un passionné du cinéma de Jodorowsky mais aussi le co-fondateur du label Cracki Records. Avec « Be Yourself » on a voulu illustrer différentes facettes du projet Kazy Lambist : Dans un premier temps, l’affrontement continuel entre intellectualisation de la création. Dans un second temps, le laisser-aller à la sensibilité et au goût de l’instant partagé. Le concept du clip est de traverser le processus créatif et d’en représenter les doutes, les essais… C’est l’idée d’une recherche qui n’aboutit jamais et d’une remise en question permanente. »

 

Pour Riptide, Kazy a décidé d’aller un peu plus en profondeur dans l’explication de son projet :

« L’album sera dans le même esprit de ce que j’ai pu faire jusqu’à présent, il sera sans doute plus adapté au live que mes morceaux précédents. Je pense que les concerts que nous avons fait ces 2 dernières années ont inconsciemment influencé ma manière de composer. Il y aura tout de même plusieurs morceaux très calmes, très « chill » et d’autres plus sombres avec la volonté que l’album représente les différents états par lesquels je suis passé durant la période de composition de cet album. »

On vous laisse méditer sur les indices disséminés par Kazy afin d’imaginer à quoi l’album pourrait ressembler…

Dans tous les cas on ne peut que supporter l’univers éléctro-pop que met en avant Kazy Lambist dans ses sons et en vidéo !

Related Post

Alban Tchaoussoff

Responsable des gourmandises lettrées que je vous procurerai !