Marvin Parks : Rencontre avec le chanteur de la ligne 6

Quand on sait que cet entretien a pris forme dans le couloir qui relie la ligne 8 et 6 du métro parisien à La Motte-Picquet-Grenelle, il faut croire que le hasard fait bien les choses. On a pu poser quelques questions à un artiste sous-terrain… Pas comme les autres. C’est probablement sa voix qui nous a éjecté de notre train-train quotidien, de notre démarche parisienne toujours plus pressée. Chill-Music vous présente Marvin Parks : chanteur de jazz le plus atypique de la Grand’Ville, qui berce le pas des utilisateurs tardifs du métro, dans le quinzième arrondissement.

Depuis plus de 2 ans, c’est un véritable « MVP » qui a trouvé sa place à Paris. La ligne 6 lui a valu un soutien énorme et spontané des passants. Le saltimbanque métropolitain a de grandes ambitions. On s’est empressé d’en savoir plus sur son parcours.

Marvin Parks : The American Jazz Singer

[su_tabs active= »2″][su_tab title= »English »]

1. First, can you explain, in few words, your arrival to France ?

At the time, I was living in New York City. I was already there for six years. I collected 40,000 airline miles on the American Airlines Aadvantage program and used them to get a round trip ticket for $83.30 from New York City. I only intended to come to Paris for a week and then take another two weeks to travel to a few other places in Europe-a total of three weeks. I came to Paris, fell in love with the city(as many people do)and decided to stay here. I arrived November 30, 2013.

2. How long have you been playing in the underground ?

For the past two and half years since I arrived to Paris.

3. Why have you chosen La Motte-Picquet-Grenelle as your most famous scene in Paris ?

Is there a special story with this station? Even from the first day that I started singing in the métro, I thought I should try another station. I made 16€ that day and since it was Christmastime, I thought « Wow, I should go and sing on the Champs-Elysées! ». So, I went to sing at métro station Champs-Elysées/Clemenceau. I would go on to sing in République, Voltaire, Opéra, Rue Saint-Maur, Madeleine and randomly singing in the various stations in the city. So far, I have sung in approximately 90 métro stations. I don’t like to sing on the train. It’s a bit noisy and also I don’t want to annoy people on the train like the some of the guys with their accordions and such.

I chose LaMotte-Picquet-Grenelle really randomly, again at the time, I was still learning the city. It felt comfortable. The acoustics are nice. It’s away from train noise. I think my first day I made 100€(I don’t make anywhere near that now.) I have even made friends with the guys who clean the hallway at night. I love my regular riders and they seem to have embraced me. Because I have no other equipment besides my hat, my pancarte, and my voice, I will go around from station to station to sing. But at the end of the day, and sometimes really late into the night, I am at LaMotte-Picquet-Grenelle.

4. Today, your singing career is about to explode. Can you remember all your achievements up to now ?

Since my arrival, I have had some really cool opportunities to sing and I have begun to establish myself in the Paris jazz community.

Clubs/Bars/Restaurants: Au Chat Noir[Oberkampf], Bab-i-lo, Bianca restaurant, Café de Paris, Café Universel, Carré Parisien, Cave 38Riv’, Club Rayé, Le Chat Noir[Pigalle], L’Entrepôt, restaurant Le Primerose, Le Reservoir, piano bar Relais de la Huchette, Sunset-Sunside, Swan Bar, Très Honoré, TyAnna Tavern(Rennes), Cave de l’Opéra(Rennes), Clef de la Voute(Lyon). I performed a 70 minute concert at Théatre Jacques Cœur in Bourges, France.

About production ? In 2012, I released a self-produced EP The Very Thought Of You. A « mixtape » of 12 of my original compositions is on Soundcloud as well as my live performance at Sunside Jazz Club here in Paris. Jazz crooners don’t really issue « mixtapes », that is usually reserved for hip-hop/rap artists.

A journalist passed me and asked if he could interview me for Le Monde. This article caught the attention of Antoine Des Caunes, who after reading the article with his staff and watching some clips on YouTube, invited me to perform on his show. The performance aired on Canal+ February 19, 2016.

5. What did parisians tell you the most when they heard your voice on the métro ?

When people pass, I usually get « Très jolie, monsieur! » or « Très belle voix, monsieur! » People let me know they have already heard my music online-on Spotify or Soundcloud. They have watched me on YouTube. They leave the kindest compliments of my YouTube link or on my Facebook fan page or in my inbox recalling how they heard me in the metro, where they heard me and how they felt. They have been to a show and they like what I do and have enjoyed themselves. Hugs, high-fives, people wishing me « bon courage » or « bon continuation ». Or simply saying: « Welcome to our city. » Some don’t understand why I continue to perform in the métro, but considering what has happened so far, why not? I don’t plan to do it forever, but people are still discovering me. I have no problem telling people that I am Marvin Parks and that I am a jazz singer from The United States of America.

6. What are the next projects for your career ?

I have been putting ideas together for a show/concert called Marvin Parks: American Jazz Singer. In partnership with Generator Hostels Paris(www.generatorhostels.com), an event is coming called « Jazz at the Generator » Friday, May 20th. This venue regularly books music and I am their very first jazz artist. I will continue my regular gig hosting the monthly vocal jam session/open mic at Sunset-Sunside(www.sunset-sunside.com). The next one is Sunday, May 22. It pays homage to the late singer and pianist Shirley Horn on the occasion of her 85th birthday. Also, a tribute to Barbra Streisand is in the works for this summer. On Friday, June 3, I will be performing at Cave du38Riv’.

I am focused on establishing my signature in one area, but that does not mean I am not interested in or incapable of performing other things. I have a broad range of musical interests. I would like to sing with Daft Punk(« Short Circuit » is my favorite track.) and Ben L’Oncle Soul. I would like to be featured on House music tracks. My big dream is to sing « Les Moulins de Mon Cœur » or « The Summer Knows » with Michel Legrand.

More informations about Marvin Parks :

[av_font_icon icon=’ue8f4′ font=’entypo-fontello’ style= » caption= » link=’manually,https://www.facebook.com/MarvinParksMusic?ref=ts&fref=ts’ linktarget=’_blank’ size=’40px’ position=’left’ color= »][/av_font_icon]

[av_font_icon icon=’ue8b1′ font=’entypo-fontello’ style= » caption= » link=’manually,https://soundcloud.com/marvtracks’ linktarget= » size=’40px’ position=’left’ color= »][/av_font_icon][/su_tab]

[/su_tab]


[su_tab title= »Français »]

1. Tout d’abord, peux-tu expliquer rapidement ton arrivée en France ?

J’ai vécu pendant 6 ans à New York. J’ai récolté 40,000 points sur le programme « American Airlines Advantage », et je les ai utilisés pour avoir un ticket au prix de 83.30$. Je devais venir à Paris pour une semaine, et ensuite voyager pendant 2 semaines à travers l’Europe. Je suis arrivé dans la capitale le 30 Novembre 2013. Je suis tombé amoureux de cette ville (comme beaucoup de gens) et j’ai alors décidé d’y rester.

2. Tu joues dans le métro depuis combien de temps ?

Depuis que je suis arrivé ici il y a maintenant 2 ans et demi.

3. Pourquoi avoir choisi La Motte-Picquet-Grenelle comme ton repère le plus célèbre à Paris ?

Si il y a une histoire particulière ? Depuis le premier jour où j’ai commencé à chanter dans le métro, je pensais à devoir changer souvent de stations. J’ai fais 16 euros ce jour là et jusqu’à la période de Noël, je me disais « Wow, je devrais essayer de chanter sur les Champs ! ». Je suis alors allé à la Champs-Elysées/Clemenceau. J’ai ensuite continué en passant par République, Voltaire, Opéra, Rue Saint-Maur, Madeleine et j’ai rendu visite à beaucoup de stations parisiennes : à peu près 90 pour être précis. Par ailleurs, je déteste chanter dans les rames. C’est trop bruyant, et je n’ai pas envie de déranger les gens dans le métro comme les mecs avec leurs accordéons le font.

J’ai finalement choisi La-Motte-Picquet assez aléatoirement, comme j’ai l’habitude de le faire pour les précédents essais. Je m’y suis senti bien. Les acoustiques sont sympas, le couloir est éloigné du métro. J’ai gagné 100 € dès le premier jour (je n’ai jamais fais mieux ailleurs). Je suis d’ailleurs devenu pote avec les mecs qui nettoient la station à sa fermeture. J’adore aussi ceux que je vois régulièrement car ils ont l’air d’adhérer au projet. Simplement parce que je n’ai pas d’autre matériel que mon chapeau, ma pancarte et ma voix. Mais souvent à la fin de la journée ou tard dans la nuit, je suis à cette station !

4. Aujourd’hui, ta carrière est entrain d’exploser. Tu te souviens de tout ce que tu as entrepris ?

Depuis mon arrivée, j’ai eu pleins bonnes opportunités pour jouer et j’ai commencé à me faire un nom dans la communauté jazz parisienne.

Clubs/Bars/Restaurants: Au Chat Noir[Oberkampf], Bab-i-lo, Bianca restaurant, Café de Paris, Café Universel, Carré Parisien, Cave 38Riv’, Club Rayé, Le Chat Noir[Pigalle], L’Entrepôt, restaurant Le Primerose, Le Reservoir, piano bar Relais de la Huchette, Sunset-Sunside, Swan Bar, Très Honoré, TyAnna Tavern(Rennes), Cave de l’Opéra(Rennes), Clef de la Voute(Lyon). J’ai aussi joué 70 minutes au Théatre Jacques Cœur à Bourges.

Côté production ? En 2012, j’ai produis et sorti l’EP The Very Thought Of You. Une « mixtape » de 12 compositions orginales, disponible sur Soundcloud  tout comme ma performance au Sunset-Sunside à Paris. Les Jazz « crooners » le voient comme un problème, car c’est uniquement réservé pour les artistes de hip-hop/rap.

 

Un journaliste pour Le Monde m’a vu joué dans le métro, et en a fait un article. Ce dernier a d’ailleurs intéressé Antoine De Caunes, qui après avoir lu l’article avec son staff et après avoir regardé mes clips sur Youtube, m’a invité à jouer dans son émission. Elle fut diffusée le 19 février 2016 sur Canal+.

5. Quelles sont les réponses fréquentes que tu reçois des parisiens lorsqu’ils t’entendent dans le métro ?

Quand les gens passent, j’entend souvent des « Très jolie, monsieur ! » ou encore « Très belle voix, monsieur ! ». Les gens me font parfois savoir qu’ils connaissent déjà ma musique via Spotify ou Soundcloud. Ils m’ont parfois vus sur Youtube. Ils laissent de beaux compliments sur mon Facebook ou en privé, en me parlant de comment ils ont connus le projet. Ils viennent aussi à mes concerts, et apprécient ce que je fais. Des câlins, des « check », ces personnes me souhaitent « Bon courage » ; « Bonne continuation » ou simplement « Bienvenue à Paris ».

Certains ne comprennent pas pourquoi je continue à venir dans le métro. Pourquoi pas ? Je n’ai pas prévu de faire ça toute ma vie, mais on ne fait que découvrir ma musique. Je n’ai pas de remords à dire que je suis Marvin Parks et que je suis un chanteur Jazz des Etats-Unis. Pas un simple sans-abris.

6. Parles-nous des projets à venir !

Je prépare une idée de spectacle, appelé Marvin Parks: American Jazz Singer. En partenariat avec le Generator Hostels Paris, un événement appelé « Jazz at the Generator » aura lieu, le 20 Mai. Cet hôtel a l’habitude de booker des artistes, et je suis le premier jazzman à y jouer. Je continuerai mes jam sessions au Sunset-Sunside. La prochaine sera 2 jours plus tard. Encore une fois un hommage, cette fois-ci à la chanteuse et pianiste Shirley Horn à l’occasion de son 85ème anniversaire. Une soirée en la mémoire de Barbra Streisand arrive cet été. Et le 3 juin, je joue (encore) au Cave du38Riv’.

Je travaille ma patte dans ce style, mais ça ne veut pas dire que je ne suis pas intéressé ou capable de jouer d’autres genres. Je suis intéressé par pleins d’autres choses. J’aimerai chanter avec les Daft Punk (« Short Circuit » est ma préférée) et Ben L’Oncle Soul. J’adorerai faire des feat. sur des musiques House. Mon grand rêve est de chanter « Les Moulins de Mon Cœur » ou « The Summer Knows » avec Michel Legrand.

Plus d’informations sur Marvin Parks :

[av_font_icon icon=’ue8f4′ font=’entypo-fontello’ style= » caption= » link=’manually,https://www.facebook.com/MarvinParksMusic?ref=ts&fref=ts’ linktarget=’_blank’ size=’40px’ position=’left’ color= »][/av_font_icon]

[av_font_icon icon=’ue8b1′ font=’entypo-fontello’ style= » caption= » link=’manually,https://soundcloud.com/marvtracks’ linktarget= » size=’40px’ position=’left’ color= »][/av_font_icon][/su_tab]

[/su_tab] [/su_tabs]

Related Post