Pourquoi le festival TomorrowWorld a t-il été annulé ?

TomorrowWorld est mal en point. Première annulation du festival, Chill-Music vous explique ce qui a conduit le festival EDM américain à sa perte.

Pourquoi le festival TomorrowWorld a t-il été annulé ?

Depuis environ 6 ans, le festival de musique électronique Tomorrowland en Belgique, ne cesse de faire parler de lui. Et pour cause, au-delà des line-up de folie souvent centrés sur des artistes EDM, des scènes aux allures féeriques, deux fois trois jours de fête et environ 180 000 festivaliers déchaînés, c’est surtout les Aftermovies sur la plateforme de diffusion Youtube qui ont fait la majeure partie de la promotion de l’événement. En outre, la société de promotion à grande échelle SFX Entertainment qui s’occupe du festival TomorrowWorld, équivalent de la production belge sur le territoire américain, vient de publier un communiqué sur les réseaux sociaux. Dans ce dernier, on y comprend clairement que le groupe de production n’a pas les moyens financiers pour subvenir aux besoins des fans. Chill-Music vous explique ce qui a conduit TomorrowWorld à sa perte.

Un investissement téméraire

La société SFX Entertainment a longtemps dominé le monde de l’industrie musicale sur le plan promotionnel, mais sous un autre nom : Live Nation, puis Live Nation Entertainment. Créé en 2005, le label discographique a rapidement signé des contrats avec Madonna, Jay-Z, puis a lancé sa filiale Artist Nation qui s’occupe de 250 artistes tels que Lady Gaga, U2, George Michael, Barba Streisand ou encore Joe Cocker.

Après avoir racheté Tomorrowland, le festival Electric Zoo, Beatport et avoir lancé en l’occurence TomorrowWorld, la société inquiétait par ses dettes déjà colossales : près de 300 millions d’euros, alors que la société produisait 5 milliards de dollars de chiffre d’affaire. Et bien que le rassemblement belge ait connu des problèmes de la part des habitants de sa région d’acccueil, ou encore le fait que TomorrowWorld a failli lui aussi être annulé l’an dernier, l’année 2016 aura été fatale pour les fans d’EDM aux États-Unis.

« You, the People of Tomorrow, the fundation of TomorrowWorld, are our inspiration. Let’s lock and cherish all the magnificient memories in our hearts, this is not farewell… »

TomorrowWorld

Mauvaise stratégie de la part de la société

Ce coup dur pour SFX est dû à des rachats massifs de franchises, déjà imposantes dans le milieu de la musique électronique. Mais les filiales internationales du groupe, en dehors du sol Américain, restent insensibles à ce problème de dette, tandis que la société va devoir se ratrapper dans la plus forte industrie de l’hémisphère Nord.

On rappelle que l’année 2015 avait été noire pour les manifestations à forte affluence : en France, environ 170 festivals furent annulés dans l’Hexagone, majoritairement tournés vers la musique comme le montre cette Cartocrise. De plus, l’Ultra Music Festival de Miami avait lui aussi subi des menaces de fermeture, par la police de Miami pour cause de débordements et blessés. Les festivals EDM sont par ailleurs les plus touchés par ce type d’incident.

[av_hr class=’default’ height=’50’ shadow=’no-shadow’ position=’center’ custom_border=’av-border-thin’ custom_width=’50px’ custom_border_color= » custom_margin_top=’30px’ custom_margin_bottom=’30px’ icon_select=’yes’ custom_icon_color= » icon=’ue808′ font=’entypo-fontello’]

Related Post