Promenade musicale avec Douchka

On ne présente plus Douchka signé depuis maintenant 2 ans sous le label Nowadays Records. il parcourt avec aisance le paysage musical français et international, avec des releases colorés de son amour pour la musique et des rencontres qu’il a pu faire au fil de ses balades auditives.

Douchka jouait pour la première fois son nouveau projet live le 4 mai au Point Éphémère à l’occasion de la sortie de son nouvel EP « Infantile ». C’est un peu stressé, mais souriant qu’il nous reçu pour une entrevue à propos de sont projet, de sa démarche et de sa passion pour la musique.

 

  • Salut Douchka, merci de me recevoir ici avant ton line check au Point Éphémère pour livrer à Riptide toutes les ficelles qui soutiennent ton projet ainsi que la belle personne que tu es !

Yo ! Merci à toi de t’intéresser à mon projet, ça fais toujours plaisir de pouvoir parler de ce pourquoi on se donne autant de mal au quotidien.

  • Alors, peux-tu tout d’abord nous parler de ta nouvelle vie d’artiste sur la capitale ?

Au risque d’en surprendre plus d’un, je n’habite pas sur Paris mais sur Rennes ! J’adore votre ville hein, mais la qualité de vie n’est pas la même et je ne troquerai jamais mon 60 mètres carrés contre un 2 pièces dans votre magnifique ville. Plus sérieusement, je passe au moins une dizaine de jours par mois sur Paris pour pouvoir travailler correctement avec la team.

  • Pourrais tu nous en dire un peu plus sur tes inspirations et sur ce qui fonde ton projet artistique ?

J’écoute tout d’abord tout type de musique, je ne vais pas m’arrêter à un style particulier pour pouvoir tout en connaître puis essayer d’exceller à ma manière dedans, justement je me sers des atouts de chaque style pour pouvoir teinter mon œuvre en fonction de mon humeur et de mes inspirations du moment. Côté artistes, j’aime beaucoup Hudson Mohawke, 20syl ou encore Gorillaz.

  • J’ai écouté et entendu parler de ta collaboration avec Les Gordon, le gagnant du BPM Contest. Pourrais-tu nous en toucher quelques mots ?

Je considérerais ça plus comme un projet familiale que comme une collaboration basique ; en effet, Les est devenu un très bon ami avec lequel j’ai déjà tourné et avec qui j’ai encore une douzaine de dates qui arrivent (on sera à Madrid la semaine prochaine par exemple), notre projet commun Leska est encore jeune mais continuera à croître parallèlement à notre amitié

  • As-tu certains projets sur le feu dont tu pourrais nous parler ?

Je travaille en ce moment sur la production de l’album de Hi LeveLz et j’ai un EP de 4/5 titres qui devrait pointer le bout de son nez au début de l’été !

  • Aurais-tu quelques morceaux à partager avec nous ? Deux sons que tu écoutes quand tu as la pêche et deux autres que tu écoutes en lendemain de soirée ?

Bien sûr ! Je dirais ‘Mirror Maru’ de Cashmere Cat et ‘Dont Stop Me Know’ de Queen pour le ‘Turn Up’. Quant au lendemain de soirée c’est un plus compliqué vu le nombre de plaisirs coupables que je cache sous mon aile mais j’opterais pour ‘Says’ de Niels Frahm et I Monster – Daydream In Blue.

  • Peux-tu nous livrer ton idéal pour ton futur en tant qu’artiste ?

J’aimerais énormément faire encore parti du paysage dans 10 ans parce que ça sera déjà super cool de pouvoir faire ça toute ma vie. Aussi, pour faire un pied de nez à toute les personnes qui dévalorise notre style musicale en disant que ça ne durera pas. J’aimerais aussi pouvoir faire des gros featuring avec du ricain bien fat.

  • As-tu pour finir une petite anecdote sur ta vie de DJ ou sur ce qui t’a mené là ?

Un souvenir qui m’a énormément marqué, c’est mon premier live devant des milliers de personne à l’Olympia il y a deux ans. J’étais en warm up de Fakear devant tout ses fans avec un pauvre clavier midi. J’étais terrorisé mais au final, ça c’est super bien passé. D’ailleurs toute ma famille a fait le déplacement de Bretagne ce soir pour mon live… Full stress !

Merci pour cette entrevue, en te souhaitant une belle perf’ ce soir, et en espérant que tu gardes ce sourire encore longtemps !

Related Post

Ryan Boudergui Ashmore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.